Les objets connectés dans une installation domotique


Dans des articles précédents, nous avions vu la signification du terme Objet Connecté puis nous avions revu les avantages et inconvénients des Objets Connectés. Aujourd’hui nous allons revenir sur la définition du terme “domotique” et voir en quelle mesure ces 2 termes sont liés.

 

Définitions de domotique et objet connecté

La domotique est l’ensemble des techniques et technologies permettant d’automatiser et de programmer les équipements d’un bâtiment afin d’améliorer le confort, la sécurité, l’autonomie et de mieux gérer l’énergie.

Un objet connecté est un objet capable de communiquer des informations et de les rendre disponibles aux utilisateurs sur tablette, smartphone ou ordinateur. Un objet connecté rempli généralement une fonction bien spécifique (régulation thermique, gestion de l’arrosage …).

 

Les objets connectés dans une installation domotique

De part leur fonctionnalités, de nombreux objets connectés peuvent être inclus dans une installation domotique comme par exemple un thermostat connecté ou un détecteur de fumée autonome connecté. Mais le champ des services rendus par les objets connectés étant très vastes, ils ne répondent pas tous à une problématique de bâtiment (typiquement, le tracteur d’activité).

L’objet connecté rends service en remplissant une fonction bien spécifique et afin d’avoir un impact plus important, il faudrait qu’il puisse interagir avec d’autres équipements du bâtiment. Par exemple,un détecteur de fumée autonome connecté allumera aussi toutes les lumières et ouvre les volets pour faciliter l’évacuation mais aussi enverra un message en cas de détection de fumée. Des services comme IFTTT permettent d’interconnecter des objets connectés.

 

Close up of female and male hands protecting a paper chain family. Top view of two hands form a circle around white paper chain family on wooden table. Family care, insurance and helping hand concept.

Une installation domotique autonome et connectée

A première vue les termes d'”autonome” et de “connecté” peuvent vous apparaître opposés mais nous allons vous expliquer en quoi il nous semble important d’allier les 2.

Une maison et ses équipements sont fait pour durer de nombreuses années et les équipements domotiques associés se doivent de durer aussi afin de vous permettre de rentabiliser votre investissement. Nous vous conseillons donc d’éviter de faire reposer des fonctions essentielles de votre logement sur du Cloud (Cloud = service hébergé sur internet) afin d’éviter tout désagrément en cas de fermeture du service. Tout équipement nécessitant un paramétrage sur tablette, smartphone via un serveur web risque de ne plus être utilisable au bout de quelques années car la logique actuelle des fabricants est de proposer des produits de consommation de masse (il est d’ailleurs parlant de voir que Apple et Google s’intéressent fortement à ce marché).

Par contre, il nous apparaît très intéressant de pouvoir améliorer la portée d’une installation domotique et son impact grâce à des services “satellite” même si ceux-ci passent par internet. Par exemple, coupler son arrosage automatique aux prévisions météo permet d’arroser à bon escient ou piloter son installation à distance (ouverture du portail, vérification de la consommation d’eau, enclenchement de l’alarme…).

Dans la plupart des installations domotique, la supervision et le pilotage se fait via une box qui propose une interface graphique pour tablette, smartphone et parfois sur ordinateur. Il est tout de même à noter que de nombreuses box domotiques grand publique sont en fait des objets connectés dont une partie plus ou moins grande des fonctionnalités est hébergée par les serveurs du fabriquant et il convient donc de se renseigner sur ce point avant d’arrêter son choix.

 

Conclusion

Pour résumer, les objets connectés permettent de mettre en place simplement de la domotique et peuvent être interconnectés pour offrir plus de service. Cependant, il nous semble qu’une installation domotique entièrement basée sur des objets connectés risque d’avoir une durabilité moindre du fait de sa dépendance au service d’hébergement du fabriquant. Inversement, les box domotiques permettent généralement de lier une installation avec un réseau ethernet et aussi internet et permettent ainsi de permettre la supervision et le pilotage d’une installation domotique autonome sur tablette et smartphone mais aussi d’ajouter des fonctions périphériques dépendantes du Cloud. iZiHOME propose systématiquement des installations domotiques autonomes (c’est à dire indépendantes du Cloud) afin que vous puissiez profiter en toute sérénité du confort de la domotique.

iZiHOME, expert domotique et technologique, vous propose des prestations de conseil et d’installation pour vous accompagner dans la réalisation de votre installation domotique.